Les SVT et l'EIST à Barcelonnette
?

Le vocabulaire des volcans



En rouge : Les termes à connaître par cœur. Ces définitions peuvent être demandées en contrôle.

En bleu : Ce sont les termes dont il faut connaître la signification pour pouvoir comprendre les consignes des exercices.

En noir : Ces termes sont là pour votre culture générale. Ils vous permettent notamment de comprendre certaines choses dites dans les médias.


  • Volcan effusif : La lave sort sous forme de coulées qui forment des « torrents » de lave. Les explosions sont faibles et projettent de petits morceaux de lave.
  • Volcan explosif : Aucune coulée de lave n’apparaît lors d’une éruption. La lave est tellement pâteuse qu’elle sort en formant des « tas » qui grossissent de plus en plus : c’est ce que l’on appelle des dômes. Parfois, la lave est tellement visqueuse que la lave qui est poussée en l’air est « moulée » par la cheminée volcanique et prend la forme d’une aiguille. L’explosion se produit quand la pression des gaz à l’intérieur du volcan est trop forte. Il y a généralement plusieurs explosions lors d’une éruption, certaines petites, d’autres gigantesques.
  • Lave : Roche en fusion qui sort du volcan lors d'une éruption. La lave est beaucoup plus pauvre en gaz dissous que le magma car la plupart des gaz se sont échappés dans l'atmosphère au moment de l'éruption.
  • Magma : Roche en fusion dans les profondeurs du volcan. Le magma est riche en gaz dissous. Lors d'une éruption, le magma se sépare en 2 : la lave d'un côté et les gaz de l'autre.
  • Péridotite : Roche présente à l’intérieur du globe terrestre. C’est elle qui, en fondant partiellement, donne le magma.
  • Roche volcanique : Roche issue du refroidissement d'une lave.
  • Fluide : Qui coule facilement.
  • Visqueux : Pâteux. Qui ne coule pas.
  • Chambre magmatique : Ce sont des réservoirs entre 10 et 30 Km sous terre dans lesquels le magma est stocké avant une éruption.
  • Nuée ardente : Sorte d’avalanche où un grand volume de gaz brûlants à très forte pression transporte des masses considérables de débris de lave (cendres et blocs volcaniques) en suspension et se propage à grande vitesse.
  • Bombe volcanique : Gros morceaux de lave projetés lors d’une éruption volcanique. La lave refroidit en l’air et se transforme en roche. Les bombes volcaniques sont très dangereuses.
  • Lapilli : Fragments de lave projetés lors d’une éruption. Ils sont plus petits que les bombes volcaniques mais plus grands que les cendres.
  • Tephras : Ensemble des « morceaux » projetés lors d’une éruption, de taille minuscule (- de 1 mm) jusqu’à plusieurs mètres. Cela regroupe les cendres, les lapillis, les bombes volcaniques ainsi que d'autres projections...
  • Lahar : Les lahars (terme d’origine indonésienne) sont des coulées boueuses d’origine volcanique. Ils sont principalement formés d’eau, de cendres volcaniques et de tephras et se forment principalement à la suite d’éruptions de type explosif. Les lahars se forment lorsque d’importantes pluies s’abattent sur des dépôts volcaniques. Ces dépôts n’étant pas consolidés, ils sont facilement érodés et emportés dans les rivières qu’ils font déborder. Lorsque les dépôts volcaniques sont récents et chauds, les lahars peuvent être brulants (jusqu’à 90 °C). Ils peuvent à l’inverse être très froids lorsque l’eau provient de la fonte de glace ou de neige ou lorsque des pluies froides emportent des dépôts refroidis. Les lahars ont un pouvoir destructeur considérable.